Prochain tirage :

Dimanche le 19 août 2018

En direct sur Télémag

Nouvelles » Actualités » Monsieur Gérard Vallée

Monsieur Gérard Vallée

Publié le 29 janvier 2018

Madame Dominique Bélanger s’entretient avec un membre fondateur du Télébingo Rotary, monsieur Gérard Vallée.

« Je suis enchanté madame, je suis impressionné, j’ai vu grandir le Télébingo Rotary avec les années, 25 ans imaginez!

Je me rappelle il y a 25 ans vous savez, ce n’est pas tombé du ciel, il fallait faire tout le travail de base bien fait sur tous les points, tous les détails pour être sûr qu’on n’allait pas manquer notre coup. C’était gros tout de même dans quoi on s’embarquait. À voir où nous en sommes rendus aujourd’hui et les immenses services que ça rend aux clubs, je suis honoré d’avoir fait partie de ceux qui ont eu l’idée, qui m’ont demandé de les accompagner, à mettre sur pied ce projet-là, ce que j’ai fait avec beaucoup de bonheur et avec beaucoup de détails aussi sachant toujours où on s’en allait.

Alors je me retrouve aujourd’hui avec la satisfaction d’un devoir important accompli autant pour moi personnellement que les pionniers qui ont participé avec moi, particulièrement Daniel Thibault qui lui a eu l’idée  originale, d’origine je devrais dire.  Alors ceci dit, je pense aussi à ce qui était les organismes qu’on aidait dans le temps où ils avaient tellement de difficulté, dont moi Rotary Québec, on avait le Grand Village et le club de Québec-Est avait Cité-Joie. Donc, avec toutes les difficultés comme membre du club et clubs en tant qu’unité, avaient à se ramasser quelques dollars pour suffire au courant et faire face d’année en année aux demandes grandissantes de personnes qui avaient besoin de ces hébergements-là.

Alors merci, je suis honoré qu’on m’ait donné l’occasion de s’exprimer en public pour rendre hommage à tous ces gens qui se sont impliqués depuis 25 ans à faire du club Rotary ce qu’il est devenu aujourd’hui.

Ce qui est pour moi selon toutes les informations  regroupées la plus grosse organisation de Télébingo qui puissent exister même sûrement au Canada, mais je devrais dire sûrement dans l’organisation rotarienne ».